Siège de Manannán

Nuages sur Port-Royal le 5 octobre 2014

Siège de Manannán, Port-Royal
dimanche le 5 octobre 2014

Devant les grands royaumes,
Vous n’êtes que les gouttes de pluie
qui tombent sur mes bras et mes mains.
Un homme, assis à la côte, sur un siège de basalte,
je regarde le ciel et la mer inspirer
et Vous êtes là :
pensées éternelles
éphémères.
Elles coulent sur mon visage,
souvenir de rêves,
rêves d’anciennes pistes,
pistes de dieux.

L’averse arrive et le soleil se tait derrière la terre.
L’arc-en-ciel boucle la parole, en parabole,
en océan aussi vaste qu’une goutte de pluie,
que Vous expirez dans le vent.
Les vagues expriment, les goélands prônent
et les roches embrassent toutes Vos idées.

Je suis le vent.
Je suis la mer.
Je suis la terre.

La nuit arrive comme un cheval noir.
Votre tempête me parle en torrents.
Je dissous dans Vos vagues éternelles.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s