A Lugh – une prière

Autel au Grianstad 2016-06-23 07.47.15.jpg

Votre coup de lance est franc.

Il perce toujours où

la blessure est mortelle.

Le chair de l’inconscient.

Cette lumière transperce la noirceur

avec raison, sagesse et abilité.

Samildánach :

Tuez-moi pour que la raison vaincre.

Lámhfhada  :

Allumez le feu de ma vision.

Lonnbeimnech :

Que je ressente l’écoulement de ma vie en travers les plaies de Fragarach.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s